Votre article a bien été ajouté au panier

SOLDES D'HIVER : -10% sur tous les cours jusqu'au 7/02. Code PROSOLDES2023
N°1 du cours d'oenologie en France

Le Blog de Prodégustation

Le 21 décembre 2022 à 09:40

Pour Noël, optez pour un magnum de Champagne !

Alors que le calendrier d’avent touche bientôt à sa fin et que les cadeaux se font de plus en plus nombreux sous l’arbre de Noël ; il est temps de penser au repas de Noël et surtout au Champagne que l’on va pouvoir déguster lors de la réunion de famille, le 24 au soir.


 


Avec Prodegustation, N°1 des cours d’œnologie et de la dégustation vin en France, partons ensemble à la découverte des Champagnes pour découvrir leurs spécificités.


 


L'HISTOIRE DU CHAMPAGNE  


Découverte par hasard, la version « mousseuse » des vins de Champagne se voulait être une imitation des vins de Bourgogne. Une entreprise qui n’a pas abouti en raison du climat beaucoup plus froid qui a mis en suspend le processus de fermentation durant l’hiver. Au printemps, les levures endormies se sont réveillées et ont provoqué la libération de gaz carbonique. On assiste alors à la naissance du vin effervescent : le Champagne.


C’est Dom Pérignon, un moine bénédictin, qui commença en tout premier la production de bouteilles de Champagne.


 


LA FABRICATION DU CHAMPAGNE
En Champagne, il existe trois appellations d’origine contrôlées : l’AOC Champagne, l’AOC Coteaux champenois et l’AOC Rosé des Riceys. Les trois cépages les plus utilisés dans les assemblages des Champagnes sont le Chardonnay, le Pinot noir et le Meunier. Chaque appellation provient d’un terroir, de communes spécifiques, soumises à un cahier des charges précis dans lesquels on retrouve les différentes étapes de fabrication du Champagne :


- Première étape : vendanges manuelles
Seuls les meilleurs grains de raisins sont sélectionnés


- Deuxième étape : pressurage
On presse légèrement les grains pour ne pas colorer le jus


- Troisième étape : vinification et assemblage
On sélectionne différents cépages et différentes années pour créer le vin - Quatrième étape : tirage C’est la mise en bouteille du champagne


- Cinquième étape : remuage
On fait tourner la bouteille pour que la lie et les levures se diffusent et imprègnent le vin


- Sixième étape : dégorgement Un bain de saumure permet l’expulsion des dépôts.
On ajoute ensuite la liqueur de dosage (ou liqueur d’expédition). Il s’agit d’un mélange de sucre de canne et de vieux vin de Champagne qui, plus ou moins dosée (entre 0 et 6 cl) qui permet d’élaborer les différents types de goûts définis par l’Union Européenne :


– extra-brut : entre 0 et 6 g/l de sucre


– brut nature : moins de 3g/l


– brut : moins de 15 g/l


– extra-dry : de  12 à 20 g/l


– sec (ou dry) : de 17 à 37 g/l


– demi-sec : de 33 à 50 g/l


– doux : plus de 50 g/l


 


C’est en respectant toutes ces étapes que l’on obtient des cuvées d’exception !


 Chaque année, c’est tout naturellement qu’on ouvre une bouteille de champagne pour les repas des fêtes de fin d’année. Il se boit très bien pour l’apéritif ! N’attendez pas la fin du repas pour boire une cuvée de prestige avec les desserts tels que la bûche et autres chocolats : votre palais et vos papilles seront bien trop fatigués pour pouvoir apprécier pleinement votre bouteille provenant des grandes maisons de Champagne !


 


 


Avec Prodegustation, leader des cours de vin et de la formation vin, devenez un expert du Champagne avec notre stage oenologie  spécial Les Secrets du Champagne. Une activité œnologie comprenant une dégustation de vin dont vous vous souviendrez toujours !


 

Formulaire de réclamation

Vous pouvez également nous contacter par mail : bonjour@prodegustation.com

* champs obligatoires

vous souhaitez être recontacté par nos équipes par téléphone ?

Envoyez