Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 8 juillet 2014 à 10:26

La production de vin au Brésil

Profitons de l’attrait médiatique suscité par la Coupe du Monde pour parler du Brésil sous un angle différent : son vignoble.


Celui-ci s’étend sur plus de 90 000 hectares (surface en croissance constante depuis les dernières années) et représente environ 1% de la production mondiale de vin. Cette production couvre la grande majorité de la consommation nationale.


Histoire 
C’est au XVIème siècle que les Portugais plantèrent les 1ères vignes au Brésil. Les Jésuites espagnols firent de même au siècle suivant, et c’est au XVIIIème siècle que le vignoble connut un véritable essor. Par la suite, ce sont les Français, Italiens et Allemands qui apportèrent leurs connaissances viticoles au Brésil. Pas étonnant donc que l’on y trouve de nombreux cépages européens : merlot, pinot noir, chardonnay, barbera, riesling, sémillon…


Le climat 
Le Brésil dispose d'un climat très varié selon la région : du subtropical très humide au quasi-désertique. Dans ces régions, le vignoble est souvent conduit en pergola afin de proposer aux baies une ombre salvatrice. Le vignoble, proche de l’équateur, peut être vendangé deux fois par an.


Zones de production 
Il existe plusieurs zones de production au Brésil, dont la principale est la Valléedos Vinhedos, dans la Serra Gaúcha, au sud du pays. Seuls les vins produits dans cette région bénéficient d’une indication d’origine. 
La Vallée de la rivière Sao Francisco est la deuxième région viticole d'importance. Un système d'irrigation a été rendu possible grâce à la proximité du fleuve, sans quoi la vigne aurait difficilement pu voir le jour dans cette zone. 
Il existe également d'autres petites régions de production comme São Paulo, Santa Catarina ou Parana.


Aujourd’hui, le Brésil produit majoritairement des vins effervescents (plus de 50%) et des vins rouges. On y trouve également des vins blancs ou rosés en faibles quantités. Malgré son histoire de longue date, la production de vin de qualité au Brésil reste un phénomène récent, promis à une belle croissance.