Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 29 juillet 2014 à 10:12

Pourquoi le vin n’a-t-il pas le même goût à la maison ?

Vous rentrez chez vous après une journée de travail, ravi à l’idée de pouvoir déboucher une bouteille de ce superbe vin que vous aviez tant apprécié l’été dernier chez un vigneron qui vous parlait avec passion. Et pourtant, après avoir porté le nectar à vos lèvres, quelle déception ! Toute l’histoire et les arômes que vous aviez sentis à l’époque se sont évaporés. Un problème de conservation? Peu probable. La vraie raison, c’est que pour le vin (comme pour tout autre boisson ou repas), le contexte influence notre perception.


Le mois derniers, des chercheurs de l’Université d’Oxford se sont penchés sur le problème en soumettant des tests sensoriels à plusieurs milliers de personnes. Celles-ci ont dû décrire le vin dégusté sous différentes luminosités (couleurs et intensité) et dans différentes ambiances musicales. Résultat ? Un seul et même vin goûté alors que les participants en ont fait 3 ou 4 descriptions totalement différentes.


Ceci n’est pas sans rappeler un article que nous vous avions proposé il y a quelques années : « musique et vin, un accord parfait ».