Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 6 novembre 2013 à 11:30

Comment cracher son vin ?

Il est probablement le bordelais de passage le plus célèbre de la semaine. Vous ne pouvez pas y avoir échappé, Serge le lama est partout !


Si l’on vous parle de lui aujourd’hui, c’est parce que nous -dégustateurs- avons une chose en commun avec Serge : nous crachons !


Alors, comment cracher son vin sans avoir l’air… d’un lama ?


Si vous avez déjà participé ou organisé une dégustation digne de ce nom, vous vous êtes forcément retrouvé nez à nez avec un drôle d’objet : le crachoir. Il met toujours un peu mal à l’aise car il faut bien l’avouer, cracher en public n’est pas forcément valorisant. Pourtant, vous ferez l’admiration de tous si vous maîtrisez ce geste.


Pour ne pas vous louper et éviter les tâches de vin rouge sur votre belle chemise blanche, voici quelques conseils de base.

1. Faites simple. Vous n’êtes pas un serveur de thé oriental, pas la peine d’épater la galerie avec des tentatives plus que risquées. Un petit crachat discret et réussi sera toujours mieux qu’un gros raté qui se voulait bluffant.
2. Pensez à la gravité : crachez vers le bas plutôt qu’à l’horizontale. Avoir la tête inclinée vous permettra aussi d’éviter la goute sur le menton…
3. Evitez le centre du crachoir (surtout s’il est déjà bien plein).
4. Pincez légèrement les lèvres comme pour former un « o » et donnez une impulsion au jet, qui sera alors plus net.


Et voilà, vous êtes fins prêts ! Pour les plus téméraires, le salon des vignerons indépendants organise régulièrement un concours du « cracheur d’or », avis aux amateurs !