Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 24 novembre 2014 à 10:08

Zoom sur un cépage : le viognier

Origine :
Le viognier est un cépage étroitement lié à la région du Rhône. Une étude menée en 2004 par les chercheurs de l'Université de Californie de Davis a prouvé son origine alpine. Très cultivé dans cette zone depuis plusieurs siècles, il subit de plein fouet la crise phylloxérique et tombe dans l’anonymat le plus total jusque dans les années 1950. A cette période, seuls une vingtaine d’hectares de viognier subsistent du côté de Condrieu. Mais grâce à une poignée de vignerons motivés et volontaires, ce cépage retrouvera ses lettres de noblesse, jusqu’à devenir le seul cépage autorisé des appellations Condrieu et Château Grillet (la plus petite appellation en blanc)


Aujourd’hui, le viognier est également cultivé en Espagne, en Grèce, en Californie ou en Australie (où il représente 70% de la surface plantée en blanc)


Sols de prédilection :
Ce cépage s'épanouit sur les sols pauvres et secs de granites ou de calcaires. Il faut que ses racines puissent aller chercher en profondeur les minéraux et l’eau dont elles ont besoin.


Arômes :
Les vins issus de ce cépage sont complexes, très aromatiques, souvent gras et peuvent être trop lourds si la vinification n’est pas bien maîtrisée.
Parmi les principaux arômes, nous pouvons citer les fruités (abricot, pêche, poire) ou les floraux (violette, acacia).
Sensible à l’oxydation, les vins issus de viognier se boivent dans leur jeunesse.


Retrouvez quelques vins issus du cépage viognier dans nos cours d’œnologie :
Le « Pied de Samson » du domaine Vernay en vin des Collines Rhodaniennes dans la formation sur les arômes des vins.
Les « Contours de Deponcins » du domaine François Villard, également en vin des Collines Rhodaniennes, à déguster lors de l’atelier « comprendre 5 grands cépages ».