Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 12 décembre 2017 à 15:49

Bouteilles : Toutes à 75 centilitres, mais pas la même forme, pourquoi ?

Fine et élancée, plus ronde, plus droite ou plus trapue, nous avons tous des corps de formes différentes, et bien les bouteilles de vins aussi ! Celles destinées aux vins de garde, devront être plus lourdes, et plus encore celles qui contiennent des vins effervescents qui auront à supporter la pression du gaz carbonique. Cela dépend donc surtout de sa région d’origine et de son terroir, surement un peu comme nous aussi !




La Bordelaise (la bouteille !), est celle qui représente le mieux l’idée qu’on se fait d’une bouteille. Elle a pris la forme d’un cylindre dans le but de la rendre plus résistante. On pourrait la qualifiée de bouteille culturiste, avec son corps allongé et ses épaules carrées. Cette forme lui permet de retenir les éventuels dépôts.Elle est d’ailleurs utilisée aussi dans d’autres régions qui n’ont pas d’obligation de forme de bouteille.


Avec ses épaules fuyantes et son air dodue, La bouteille Bourguignonne qu’on appelle aussi « la bouteille feuille morte » à cause de sa couleur, est une des formes les plus utilisée dans le monde. Elle est répandue aussi dans le Beaujolais, la vallée du Rhône et à Sancerre.


La bouteille Ligérienne est comme sa cousine de Bourgogne mais plus fine. L’Angevine, porte fièrement, le blason du Val de Loire. Dans le Muscadet, on se différencie en maigrissant et en s’allongeant, et en se tatouant d’une petite vague avec la mention « Sur Lie ».


On trouve 2 formes de bouteilles en Provence. Une sulfureuse corsetée, comme une flute, avec un corps généreux, cintré dans un corset « la flute à corset ». Et la « Côte-de-Provence » plus classique, dont le bas de la bouteille est plus large que le reste du flacon, comme un entonnoir. Beaucoup de bouteilles Bordelaise sont cependant utilisées dans la région.


La Champenoise, la copine chic du vignoble hexagonal, peut contenir jusqu’à 6 coupes.  Elle est plus épaisse et résistante que les autres, pour supporter la pression de gaz carbonique.  Le fond du flacon est creusé, ce qui permet au remueur de bouteilles de pouvoir y glisser son pouce et aux adeptes de l'art du service à la champenoise, de tenir l’objet par le fond. Exception dans quelques grandes maisons, comme chez Ruinart qui utilise la « forme antique », plus ronde et élégante disent-ils !  


La Rhodanienne est une bonne vivante, elle a un corps légèrement plus large que celle de Bourgogne, qui pourtant n’est pas au régime. Elle est estampillée « Côtes du Rhône ». Celles de Châteauneuf du Pape, mérite un habit à sa mesure, une bouteille armoriée ! Elle porte une tiare papale placée au-dessus des clés de Saint-Pierre, une collection 1937 !


Une mannequin, élancée, droite, fine et à fond plat, la bouteille des vins Alsacien est protégée depuis 1955 . On appelle aussi la forme de la bouteille « vin du Rhin ». Le fond plat est une demande du Tsar russe Alexandre II qui craignait que ses opposants cachent un explosif dans le « cul » de ses bouteilles de vin. Paranoïaque averti, cela ne l’empêchera pas de mourir assassiné.                


Le Clavelin, la petite, celle du Jura, est une exception, elle contient 62 cl et pas 75 comme les autres. C’est en fait la quantité restante après évaporation, de 75cl de vin Jaune qui aura passé 6 mois en fûts. Une petite ronde, elle a les épaules et le corps plus large que toutes ces congénères.


On peut ainsi dire, qu'en matière de bouteille de vin, l'habit fait (presque ) le moine ! Et pour vous entrainer à la dégustation à l'aveugle, pensez à l'idée cadeau vin My Vitibox : la box vin qui vous permettra de découvrir chaque mois de belles bouteilles !