Votre article a bien été ajouté au panier

SOLDES D'ÉTÉ : -25% sur les cours VOG 2 et VOG COCKTAILS avec le code : PROSOLDES2522
-15% sur tous les autres cours avec le code PROSOLDES1522
COVID 19 : Nous vous accueillons dans le respect des normes et des gestes barrières pour pouvoir déguster en tout sécurité. Le pass sanitaire est obligatoire pour participer aux cours.
N°1 du cours d'oenologie en France

Le Blog de Prodégustation

Le 28 octobre 2021 à 11:52

La fermentation malolactique, c’est quoi au juste ?

 


Après avoir subi une première fermentation, le vin peut attaquer ce que l’on appelle une fermentation malolactique, étape durant laquelle l’acide malique se transforme en acide lactique. Cela se traduit par une baisse d’acidité du vin : on retrouve l'acide malique dans les pommes alors que l’acide lactique est présent dans le lait. La fermentation malolactique s’opère grâce à l’action d’une bactérie présente naturellement dans le vin. Toutefois, attention, il faut que la température du vin se situe entre 20° et 22° sinon les bactéries n’auront pas suffisamment de force pour travailler et créer le fameux acide lactique. Les vignerons peuvent accentuer la fermentation en ajoutant eux-mêmes des bactéries plus tôt dans la fermentation. On parle généralement de fermentation malolactique pour les vins blancs et dépend du choix du vigneron. Certains cépages s’y prêtent d’ailleurs plus que d’autres. Le chardonnay est par exemple, un cépage qui gagne en gras et en complexité aromatique avec une fermentation malolactique bien travaillée. Au contraire, un cépage très expressif comme le gewurztraminer va perdre ses arômes fruités et floraux. Pour les vins rouges, elle s’opère de manière quasi systématique et atténue l’acidité du vin mais ne dépend pas de la volonté du vigneron et n’influence pas en profondeur les arômes du vin. C’est donc pour cela qu’elle n’est jamais citée lorsque l’on décrit un vin rouge.


Vous l’aurez compris, un vin blanc qui aura subi une fermentation malolactique possédera en bouche une acidité ressentie atténuée. Le vin sera plus suave et plus gras. Les arômes caractéristiques d’une fermentation malolactique sur les vins blancs seront des notes de beurre, de lait, de crème mais aussi parfois de biscuit ou de pain de mie. Plus la fermentation sera poussée par le vigneron, plus ces arômes seront présents. Attention, si le vigneron pousse beaucoup trop loin le curseur, l’acidité aura complétement disparu et l’équilibre du vin s’en trouvera détérioré !

Formulaire de réclamation

Vous pouvez également nous contacter par mail : bonjour@prodegustation.com

* champs obligatoires

vous souhaitez être recontacté par nos équipes par téléphone ?

Envoyez