Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 14 février 2012 à 09:32

Un dîner gourmand pour votre Valentin(e) !


 
Envie d’un tête-à-tête décontracté et saupoudré de notes aphrodisiaques? Voici trois idées faciles pour le plaisir d’un soir.
 
ENTRÉE : P’tits choux à la chantilly salée et saumon sauvage

Avec la lumière tamisée des chandelles, l’entrée se veut légère et savoureuse.
 
Afin de remplacer le sempiternel toast ou blinis au saumon, commandez chez votre boulanger quelques petits choux ou gougères.
Dégotez quelques tranches de saumon sauvage fumé à froid, à la texture plus délicate.
Préparez une crème fouetté ou une chantilly salée avec un jus de citron vert.
Remplissez vos petits choux au dernier moment, déposez un morceau de saumon sauvage et décorez  de ciboulette ou d’aneth.
            

VINS :
Petit budget, on se tournera vers un Crémant rosé d’Alsace avec sa touche acidulée, ses notes de groseille, de framboise et cadré par une bulle délicate.
 
Un Champagne rosé triplera le prix de la bouteille mais dévoilera une bouche plus vineuse, sur des notes de rose, d’agrumes enrobés par la finesse des bulles.
 
Un vin coup de cœur : Champagne rosé, cuvée Caudalie Rosé de la maison De Sousa.
Son assemblage issu de terroirs classés en Grand Cru est composé de 90% de Chardonnay et 10% de Pinot Noir. La trame est riche, ample et très persistance sur des petits fruits rouges, des notes de vanille. La légère touche d’un fin boisé (cuvée vinifiée et élevée en barrique) se terminera sur une minéralité crayeuse et alcaline.
 
 
PLAT : Blanc de volaille aux oignons rouges et gingembre confit

Plus émoustillant dans l’âme, ce plat facile à préparer pétillera en bouche et dynamisera cette tendre soirée.
 
Faites revenir l’oignon et les lamelles de gingembre dans un beurre demi-sel.
Ajouter 5 minutes avant la fin une cuillère à soupe de sucre et une cuillère à café de sauce soja (ou sauce d’huître). Dans une autre poêle, faites revenir vos morceaux de volaille, et incorporez 3 minutes avant la fin une cuillère de curcuma. Mélanger vos préparations en ajoutant des feuilles de coriandre
ciselées avant de dresser.
 
VINS :
Un Alsace Pinot Gris en Grand Cru, avec ses quelques grammes de sucre et ses notes exotiques, de pêche jaune et d’épices douces s’accorderont avec la dynamique du plat.
 
Vous préférez un rouge ? Alors pourquoi pas un Cru du Beaujolais. Pour l’occasion, on va éviter le perpétuel cru de Saint-Amour et se focaliser sur un vin plus puissant, charnu et épicé tel un Morgon. L’idéal sera un Morgon de la Côte de Py qui exprimera ce sensationnel  terroir. On dira de lui qu’il « morgonne », mot local pour qualifier les plus beaux vins du cru de Morgon.
 
 
DESSERT : GÂTEAU AU CHOCOLAT ET GINGEMBRE


On ne saurait envisager un dessert plus aphrodisiaque.
A chacun sa recette, moelleux, fondant, vous prendrez soin d’incorporer une ou deux cuillères à café de gingembre en poudre dans la préparation.
 
 
VINS :
 
Un Banyuls Grand Cru au caractère brut, sauvage, aux notes poivrées et orientales sera le vin ad hoc pour ce glorieux mariage.
 
Une idée anticonformiste sera de dégoter une bouteille de Byrrh Rare Assemblage. Ses notes chocolatées, finement épicées, de quinquinas et sa matière vinique sauront s’unir avec la force du cacao et la tonicité du gingembre.

Vous voilà fin prêts à roucouler…