Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 9 septembre 2013 à 10:01

L'appellation du mois : Saint-Joseph

Sur la rive droite du Rhône, les coteaux ont donné naissance à une appellation dont la réputation n’est plus à faire. On y trouve d’immenses vins produits à partir du cépage qui y est roi : la syrah. Celle-ci donne des vins puissants aux arômes poivrés et des notes bien connues de violette (voir à ce sujet notre article du 2 septembre).


De très beaux vins blancs, issus de roussanne ou de marsanne, y sont également produits de façon plus confidentielle.


L'appellation Saint-Joseph tient son nom d'un vignoble situé entre Tournon et Mauves, déjà réputé du temps de Charlemagne ! Ce sont ensuite les tsars de Russie qui se laissèrent charmer par ces vins.


C’est au XVIIème siècle que l’on retrouve la 1ère mention du nom de Saint-Joseph, donné au vignoble par les moines. Au XIXème siècle, Victor Hugo lui-même parle de ces vins réputés dans son œuvre Les Misérables.


Le 15 juin 1956, l’Appellation d’Origine Contrôlée voit officiellement le jour. Elle englobe alors 6 communes, pour une superficie de 90 hectares.


Aujourd’hui, après un fort développement, elle compte 26 communes pour une superficie de 1082 hectares.


 


Les sols


Avec ses pentes assez prononcées, le vignoble est principalement cultivé en terrasses. Le granit compose ses sols et peut prendre différents aspects selon que l’on se situe sur la zone septentrionale ou méridionale.


Les Saint-Joseph que vous retrouvez dans les cours de Prodégustation sont ceux de François Villard (deux cuvées différentes dans les cours d’œnologie VOG 2 et VOG 3) et du Domaine Chèze (deux cuvées présentées dans le cours d’œnologie d’initiation à la dégustation VOG 1 et l’atelier « Tour de France par les rouges ».


Amateur de Saint-Joseph ? Faites-nous partager vos coups de cœur !