Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 16 novembre 2013 à 17:00

La saison des raclettes est ouverte !

Les premiers froids se sont fait sentir cette semaine, les manteaux et  bonnets sont sortis des armoires… Chez Prodégustation nous sommes toujours positifs : grand froid = feu de cheminée + copains + raclette + bon vin ! Une équation qui donne envie d’hiver non ?


 La raclette : un plat convivial par excellence !  Les convives se positionnent autour du fameux appareil à faire fondre qui réchauffe autant l’atmosphère qu’il l’inonde d’effluves délicieuses (mais parfois tenaces)…


Armé de sa spatule, chacun s’affaire à sa propre petite « popote », un vrai soulagement pour l’hôtesse et un bonheur pour les gros mangeurs! Mais qu’est-ce qu’on déguste sur ce plat ? Parce que la raclette, que vous l’accompagniez de pommes de terre, crudités et charcuteries en tous genres, c’est fort, salé, gras, délicieux bien sûr,  mais ça donne soif !


 Chez Prodégustation, sur un plat comme celui-là, on opte pour la fraicheur et la vivacité des blancs, mais pas n’importe lesquels, des blancs élevés sur des terroirs vigoureux : l’Alsace par exemple ! Les rieslings ou pinots blancs ont l’habitude d’accompagner les munsters ils seront aussi parfaits sur notre raclette. Ils auront l’acidité et le tranchant nécessaires pour venir rafraichir la bouche et contrebalancer la lourdeur du fromage. Pour les amateurs de vins rouges ça marche aussi puisque la raclette s’accompagne de charcuteries. Choisissez-le frais, fruité et plutôt léger : le gamay en Beaujolais par exemple ou le cabernet franc en Saint Nicolas de Bourgueil ou Bourgueil.


 D’autres suggestions : les vins de Savoie bien sûr qui ont l’habitude des plats montagnards !


 


Bonne dégustation !