Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 3 avril 2014 à 10:00

Dégustations primeurs 2013 : la rive droite

Après la rive gauche avec les médocs et les sauternes mardi, nous sommes partis hier déguster les primeurs de Saint-Emilion et Pomerol.


 Le Château Gazin était le théâtre des dégustations de Pomerol. Notre coup de cœur est allé au Château La Pointe (que vous avez pu déguster lors de notre salon vignerons et amateurs de novembre à Paris).


Eric Monneret nous a réservé, comme à l’accoutumée, un accueil chaleureux. Il nous a parlé de son vin avec passion et du millésime 2013 en particulier :


« Ca a été une année très difficile pour tout le monde, mais 3 facteurs ont contribué à l’obtention d’une belle production :
-        un travail minutieux continu, beaucoup de vigilance, de la réactivité du début à la fin pour anticiper au mieux les actions à mener dans la vigne ;
-        la capacité à prendre des risques, à attendre ;
-        une part de chance, facteur toujours important !
Les rendements obtenus sont faibles (28 hl/ha) mais le résultat est satisfaisant. Ce millésime est difficile à comparer à un millésime précédent car il ne colle pas aux classiques : on pourrait rapprocher les conditions climatiques du 2013 à celles du 2004 par exemple, mais la comparaison s’arrêterait là car les rendements du 2013 sont bien inférieurs ».


A la dégustation, le Château La Pointe 2013 présente une belle attaque, en bouche il est souple, équilibré et soyeux. Belle longueur.


Direction ensuite le Château La Dominique pour déguster les saint-émilions grands crus.


Deux châteaux ont particulièrement retenu notre attention.


Tout d’abord le Château Figeac : un très beau vin, avec des notes de fruits rouges, croquant et gourmand, aux tannins bien fondus et d’une belle longueur.


 


Puis le Clos Fourtet, qui présente de très belles notes aromatiques de fruits noirs (cassis) et une belle matière.