Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 2 juillet 2014 à 09:51

Un livre à embarquer en vacances : Le vin c’est pas sorcier, d’Ophélie Neiman

Sorti à la rentrée dernière, ce livre ludique et complet (les illustrations remplissent leur rôle à merveille en faisant passer un message très clair : le vin, ça peut être fun) est articulé autour de 5 personnages.


Chacun possède un lien (plus ou moins rapproché) avec le vin.
Juliette
reçoit des amis à dîner et se pose tout un tas de questions qui nous sont, il faut l’avouer, plutôt familières… Dans quels verres servir les vins, à quel moment ouvrir les bouteilles, dans quel ordre les proposer à la dégustation, avec quels mets les marier… ? 
Puis nous découvrons Pacôme, celui qui n’y connait rien en vin mais qui aime bien ça quand même. Il décide d’apprendre la dégustation (on lui suggère de venir faire un tour dans nos cours d’œnologie) et découvre l’analyse sensorielle. Une mention spéciale ici encore pour les différentes familles d’arômes illustrées de manière on ne peut plus claire. 
Partons maintenant à la rencontre d’Hector qui a travaillé le temps d’un été dans un domaine viticole. Curieux, il s’est intéressé à l’aspect viticulture (les différents cépages, le cycle de la vigne, les modes de culture, les vendanges…) tout comme à l’aspect vinification.
Vous trouverez dans ce chapitre tous les principaux cépages et leurs arômes types, des infos techniques, en passant par les traitements chimiques ou la façon de produire du vin. 
Quant à Coralie, elle découvre le vin d’une manière plutôt agréable : en se baladant dans les vignobles le temps d’une année sabbatique. Elle a découvert les sols, les terroirs, a parcouru l’Alsace, la Bourgogne, le Languedoc, le bordelais mais également l’Allemagne, l’Italie ou le Chili. Elle nous raconte tout ça et nous fait voyager à travers appellations, cépages et histoire. 
Enfin, Paul endosse le rôle de l’acheteur de vin pouvant être vite perdu au milieu d’une offre pléthorique. Ce chapitre nous explique comment bien choisir son vin au restaurant, au supermarché, sur un salon, sur Internet… Et l’importance des conseillers comme les cavistes ou sommeliers.


Un livre très complet qui aborde bien plus que les bases de l’œnologie et du vin, sur un ton qui n’est jamais trop professoral et toujours agréable. Accessible à tous, même à ceux qui n’y connaissent – vraiment – rien, un très bon moment à passer !