Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter
Le 4 novembre 2014 à 09:35

Comment bien conserver vos vins ?

La conservation de votre vin est primordiale pour l’accompagner dans son épanouissement. Un vin gardé dans les meilleures conditions vous offrira le meilleur de lui-même. Quel que soit le type de cave, il existe des points communs essentiels pour faire vieillir vos flacons. Zoom sur les critères indispensables pour assurer à vos bouteilles de grandir dans des conditions optimales – avec cavacave.com.


Le vin est une matière vivante fragile qui évolue au fil du temps. Plusieurs facteurs externes viennent influencer sa transformation.


- La température 
- L'hygrométrie
- L’aération
- L'éclairage 


La température
La température est l’un des facteurs clefs de la bonne conservation de vos bouteilles. Elle joue un rôle déterminant et influence directement la manière dont va évoluer votre vin. Dans un premier temps, il est nécessaire de stocker vos bouteilles dans une cave offrant une température très stable ; des changements de température trop fréquents peuvent endommager votre vin et altérer sa maturité. La majorité des experts préconisent une cave dont la température varie entre 12 et 14 degrés. Au-delà, vous risquez de compromettre la vitalité organique de votre vin.


Dans le cas d’une température trop basse, vous exposez vos bouteilles au risque de se cristalliser et qu’elles laissent échapper tous leurs arômes. Cela ralentira également leur mûrissement.


L’humidité
Généralement composé de liège, le bouchon est aussi une matière vivante qu’il faut choyer en lui offrant un endroit le protégeant des agressions extérieures. Un taux d’humidité compris entre 70 et 80 % devrait tenir à l’abri vos bouchons de toute détérioration. Un milieu trop sec entraine la contraction du bouchon desséché et diminue donc l’étanchéité de la bouteille qui laisse alors entrer de l’air à moindre mesure et engendre l’oxydation du vin. A contrario, un vin stocké dans un environnement trop humide entraine le pourrissement du bouchon et l’expose au fameux « goût de bouchon ».


L’aération
Une cave mal ventilée est plus sensible aux moisissures et à la propagation de mauvaises odeurs. Il est souvent compliqué de trouver un bon équilibre entre la température (12 à 15 ° C) et l’humidité (70/80 %) de manière naturelle. Pour y remédier, il est conseillé de s’adresser à un professionnel qui viendra expertiser votre cave et vous proposer un équipement de climatisation optimale afin d’assurer une aération continue et efficace à votre cave. Il est à noter que garder les cartons d’emballage de bouteilles conservés dans la cave risque d'altérer votre vin. Ainsi, il est important de déballer les nouvelles bouteilles reçues en cartons et de les sortir de la cave pour éviter tout désagrément.


La lumière
Votre vin a besoin d’éclairage pour vivre mais avec modération. Il est important de garder en mémoire les deux éléments suivant :
- Les ultraviolets détériorent le vin

- L’éclairage néon est mortel, surtout pour les vins effervescents.
Il existe des installations d’éclairage pensées spécialement pour la cave. Les lampes à filaments ou des LED de faible intensité sont préconisées. De nombreux éclairages proposent aujourd’hui des lumières froides destinées à respecter les vins stockés dans la cave.