Votre article a bien été ajouté au panier

COVID 19 : Nous vous accueillons dans le respect des normes et des gestes barrières pour pouvoir déguster en tout sécurité.
CPF : Financez vos formations grâce à votre compte personnel de formation !
N°1 du cours d'oenologie en France

Le Blog de Prodégustation

Le 18 novembre 2013 à 10:00

Découvrez l'appellation du mois : Chablis

Photo : http://www.vins-bourgogne.fr 


Ce mois-ci, direction la Bourgogne, à la rencontre d’une aire de production de plus de 5000 hectares, réputée pour ses vins blancs secs produits à partir d’un seul cépage, le chardonnay, sur des sols majoritairement calcaires (calcaire kimmeridgien composé de coquillages fossilisés).
Ce sol associé à un climat froid donne leur typicité aux vins : vifs, tendus et minéraux, ils sont parfaits pour accompagner huîtres, coquillages et poissons. Certains sont d’une très longue garde grâce à leur acidité.



On y compte quatre appellations distinctes : Petit Chablis, Chablis, Chablis Premier Cru et Chablis Grand Cru.


Pour les Grands Crus (qui se situent sur la rive droite du Serein), on compte 7 climats : Blanchots, Bougros, Les Clos, Grenouilles, Les Preuses, Valmur et Vaudésir.


Les 1ers Crus répertorient quant à eux 79 climats !


Ces quatre appellations se distinguent géographiquement (zone de production délimitée). Par exemple les vignes donnant les Petits Chablis sont cultivées sur les plateaux, alors que les 1ers et Grands Crus sont cultivés sur les coteaux. La différence entre ces appellations peut ensuite dépendre du mode de culture de la vigne (rendement…) ou des techniques de vinification.


Un peu d’histoire


Les premières vignes plantées à Chablis dateraient… du Ier siècle ! Elles se sont développées au fil des ans, mais c’est sous l’impulsion des moines, au IXème siècle, qu’elles connaîtront leur véritable essor. Les moines firent construire un bâtiment dédié aux vinifications et au stockage des vins qui existe toujours et abrite aujourd’hui le BIVB (Bureau interprofessionnel des Vins de Bourgogne).


En 1887, le vignoble chablisien est détruit par le phylloxéra dans sa quasi-totalité mais les vignerons ne baisseront pas les bras et se relèveront grâce à l’utilisation de porte-greffes américain, comme dans le reste du pays. Dans les années 50, le vignoble chablisien ne compte pourtant plus que 500 hectares (contre plus de 4 800 hectares aujourd’hui).


 


Retrouvez les Chablis, Chablis Vieilles Vignes, Chablis 1ers Crus et Chablis Grands Crus du Domaine Servin lors de notre salon Vignerons et Amateurs du samedi 23 novembre à Paris.


 


Et n’hésitez pas à partager vos Chablis coups de cœur avec nous !

Formulaire de réclamation

Vous pouvez également nous contacter par mail : bonjour@prodegustation.com

* champs obligatoires

vous souhaitez être recontacté par nos équipes par téléphone ?

Envoyez