Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Partager sur facebook Partager sur twitter

Archives - Décembre 2015

Le 30 décembre 2015 à 06:00

Apprenez à reconnaître facilement les 6 principaux cépages du vin rouge

Vous avez peut-être déjà entendu des gens autour de vous commenter des assemblages en dégustant, et cela vous a titillé. Cela veut donc dire qu’on peut reconnaître les cépages qui composent un vin ? Et bien oui ! Mais avant de savoir estimer à la louche l’assemblage que vous êtes en train de déguster, il va falloir apprendre à reconnaître les cépages un par un. Il faut un peu de méthode pour progresser en dégustation !


Donc comment faire ? Il va falloir apprendre à reconnaitre la signature aromatique de chacun des cépages pour les retrouver. En effet, chaque cépage a des arômes caractéristiques qu’on retrouve très souvent chez celui-ci et qui sont sa « signature ». Bien sûr, certains arômes se retrouvent dans plusieurs cépages, et tous les arômes de la signature aromatique ne se retrouvent pas systématiquement dans chaque vin élaboré à partir du cépage. Et pour ne rien simplifier, d’autres arômes, qui ne sont pas issus du cépage, s’invitent souvent dans les vins. Ces derniers peuvent venir du terroir, de la vinification, etc.


C’est pour cela qu’il est indispensable de bien connaître les signatures aromatiques complètes des grands cépages rouges. En effet identifier un arôme clé est bien souvent insuffisant, car celui-ci peut correspondre à plusieurs cépages. En revanche, identifier une combinaison d’arômes est déjà beaucoup plus fiable.


Pour apprendre à reconnaître les grands cépages rouges, reportez-vous à notre tableau ci-dessous, et n’hésitez pas à l’imprimer pour déguster avec, tous les experts s’accordent à dire qu’on progresse beaucoup plus vite en dégustant avec un support visuel.


A chaque cépage ses arômes clés.


Si vous souhaitez bien comprendre la signature aromatique complète de chaque cépage ainsi que leur empreinte gustative sur votre palais, rendez-vous dans notre cours d’œnologie académique VOG 3. Celui-ci s’intitule « cépages et terroirs » et vous permet d’apprendre pendant 4 heures avec un sommelier formateur à reconnaître les cépages à la dégustation. En outre, vous y découvrirez les liens qui unissent cépages et terroirs et vous y apprendrez quelques compétences bonus (savoir décrypter une étiquette, bien gérer sa cave à  vin…) toujours très utiles pour les amateurs de vin !


Découvrez en suivant ce lien toute notre gamme de cours académiques, dont le cours VOG 3 « Cépages et terroirs ».

Le 23 décembre 2015 à 06:00

Décrypter les étiquettes de vin : Bordeaux VS Bourgogne.

Les étiquettes de vin répondent à des logiques bien différentes suivant les régions. En effet, l’histoire et la philosophie viticole des différents bassins de production ont un impact important sur la façon dont sont organisées les différentes informations sur les étiquettes.


Pour bien voir ces différences, je vous invite à vous pencher sur l’exemple le plus frappant : la comparaison Bordeaux – Bourgogne.  La réputation de Bordeaux s’est construite autour de grands châteaux gérés par de riches propriétaires tandis que la notoriété de la Bourgogne s’est faite autour d’appellations prestigieuses à l’origine délimitées par des moines. Ainsi, les étiquettes de Bordeaux mettent en avant le producteur, généralement un Château, tandis que les étiquettes de Bourgogne font honneur à l’appellation.


Pour bien comprendre ces différences, nous vous proposons une fiche comparative des étiquettes de deux vins prestigieux issus chacun de l’une de ces régions.


Bordeaux VS Bourgogne : des étiquettes organisées différemment.


Ces deux approches sont révélatrices de la « philosophie œnologique » de chacune des deux régions. Les bordelais privilégient le savoir-faire du producteur alors que les bourguignons  rendent les honneurs à la terre. Pour approfondir ces notions indispensables et découvrir les règles région par région, rendez-vous dans notre cours de dégustation académique « VOG 3 : cépages et terroirs » en suivant ce lien. Vous y découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur les grandes régions viticoles et vous saurez ainsi décrypter les étiquettes de vin !

Le 16 décembre 2015 à 06:00

Les deux outils visuels indispensables pour décrire facilement le style d’un vin

Il vous est sûrement déjà arrivé d’être séduit en bouche par un joli vin bien fait mais de bloquer au moment de partager ce que vous ressentiez. Entre la difficulté à mettre un mot sur votre sensation et la peur de dire une ânerie, vous vous cantonniez à un très sobre « oui, il est bon » et cela vous frustrait.


Effectivement, trouver le bon mot pour être percutant dans la description d’un vin, ça n’est pas évident. En effet, il n’y a pas de lexique officiel puisqu’il s’agit de décrire une sensation et que tous les mots sont donc permis, mais il y  des mots qui reviennent plus fréquemment pour décrire les styles de vins les plus courants.


Le style d’un vin, c’est avant tout la façon dont vont se répondre ses grands axes pour créer une impression d’harmonie (ou pas, les mauvais vins, ça existe aussi !).  Donc pour commenter le style d’un vin, commencez par évaluer les différents axes et voir comment ils se répondent. Quelle impression créent-ils chez vous ?


Trouvez le point d’équilibre de votre vin en trois étapes 


Ensuite, il faut se baser sur cette impression que le vin créé en bouche pour trouver le qualificatif de style qui correspondra le mieux à votre vin. Si vous avez du mal à vous lancer, appuyez-vous sur note petit graphique ci-dessous qui reprend les styles les plus fréquents, sachant que leur définition peut légèrement évoluer d’un dégustateur à l’autre, mais après ce sera à vous de broder en développant votre propre lexique.


Décrivez facilement le style de votre vin grâce à son point d'équilibre


Pour se familiariser avec les différents types de vin, rien de mieux que déguster régulièrement des vins avec une présentation claire de leurs caractéristiques. C’est ce que nous vous proposons de faire grâce à notre abonnement vin My VitiBox qui vous permet de recevoir chaque mois chez vous deux bouteilles sélectionnées par un grand sommelier et un magazine  qui présente et décrit toutes les caractéristiques des vins du coffret afin de sérieusement développer votre niveau de dégustation en seulement quelques mois.


Suivez ce lien pour découvrir les différentes formules d’abonnement My VitiBox.


 

Le 14 décembre 2015 à 10:15

Prodégustation dans le journal télévisé de France 2 !

Afin d’en savoir plus sur les dernières tendances cadeaux dans l’univers du vin, les journalistes du JT de 20 heures de France 2 sont venus à notre rencontre.


Le vin a toujours été un cadeau d’entreprise très répandu. Mais au 21ème siècle, comment offrir des cadeaux d’affaires qui marquent plus qu’une simple bouteille de vin ? C’est à cette question qu’a voulu répondre une équipe du journal télévisé de 20 heures de David Pujadas sur FR 2 en suivant notre sommelier Emmanuel Delmas, formateur chez Prodégustation, à un cours de dégustation de vin organisé par une entreprise pour gâter ses salariés à l’approche des fêtes. Mais pour faire un beau cadeau les cours d’oenologie ne sont pas la seule option ! En effet, pour ceux qui veulent faire durer le plaisir, il y a un autre cadeau vin incontournable : c’est notre abonnement vin My VitiBox ! Et les entreprises ne s’y trompent pas car elles sont nombreuses à s’adresser à nous offrir ce cadeau vin original.


Pour en savoir plus, l’équipe du JT d’antenne 2 a été accueillie par Alban de Belloy, fondateur de My VitiBox, sur notre base logistique. Dans cet entrepôt, nous préparons tous nos coffrets vins, de l’offre découverte à la formule Grands Crus en passant par l’abonnement spécial vin rouge. En compagnie de notre équipe de préparateurs, les journalistes se sont intéressés aux formules d’abonnements les plus demandées par les entreprises pour offrir à leurs clients et salariés des cadeaux qui marquent en revenant chaque mois dans la boîte aux lettres.  


Comment retrouver nos cadeaux originaux et marquants sur le thème du vin pour gâter vos proches à Noël ?


Vous pouvez découvrir toutes nos abonnements My VitiBox à offrir en quelques clics en suivant ce lien.


Et si vous souhaitez offrir un joli chèque cadeau pour un cours d’oenologie Prodégustation, c’est par ici que ça se passe !


 

Le 2 décembre 2015 à 06:00

Découvrez les deux grands principes des accords mets et vins et épatez vos amis

Vous sortez votre rôti de bœuf du four : il est grillé à l’extérieur ; Vous coupez l’entame, et vous constatez qu’il est juste saignant à l’intérieur. Mission accomplie ! Vous êtes fier de vous, mais vous avez retardé le moment de choisir le vin que vous alliez déboucher avec. Votre bon sens vous suggère du rouge, mais après ça, rien. Alors comment choisir facilement le bon vin pour accorder ses accords mets et vins ?


On voit fleurir partout sur Internet de longs tableaux pour accorder chaque met avec chaque vin. Mais ce n’est pas comme cela que vous arriverez à tous les coups à régaler vos convives avec de beaux accords,  et ceux pour deux raisons :


1. Le goût d’un plat change suivant le cuistot qui le fait, et donc le vin adapté ne sera pas forcément exactement le même.


2. Ces tableaux ne sont pas exhaustifs, et de toute façon ils sont bien trop longs pour les apprendre par cœur !


Heureusement, pour devenir une star des accords, il existe une astuce bien plus efficace : c’est d’apprendre et de comprendre la logique qui régit les accords mets et vins.


Le secret des accords mets et vin réussis


Les deux grandes dynamiques des accords mets et vins sont celles de l’amplification d’une part et celle de la compensation d’autre part.  Dans le premier cas, on va chercher à harmonieusement souligner une caractéristique du met en choisissant un vin aux caractéristiques similaires. Et dans le deuxième cas, on va au contraire chercher à équilibrer une grande caractéristique du met avec une grande caractéristique du vin.


Je vous donne rapidement deux exemples pour que vous compreniez bien ces deux logiques très importantes : dans le premier cas, il s’agira par exemple d’accompagner un plat servi avec une gelée de fruits rouges d’un vin aux arômes de fruits rouges pour offrir au palais une expérience très fruitée. Dans le deuxième cas,  on pourra par exemple venir équilibrer une pièce de bœuf dont le gras tapissera la bouche avec un vin rouge tannique car les tanins viendront compenser ce gras en tapissant la bouche. On peut également appeler ces grands principes le principe de similarité et le principe de complémentarité.


Pour pratiquer les accords mets et vins, les abonnements vins My VitiBox ont imaginé la formule « Mariage du palais ». Celle-ci vous propose de découvrir chaque mois deux vins à marier avec des recettes de chefs que vous trouverez dans le magazine de la box. Cliquez ici pour développer votre intuition mois après mois et vivre des expériences dégustatives explosives !


Une VitiBox Mariage du palais à savourer chaque mois !