Prodégustation sur Facebook Prodégustation sur Twitter
Fermer la fenêtre

Votre article a bien été ajouté au panier

Le Blog

Flux RSS des articles du blog de Prodégustation Partager sur facebook Partager sur twitter

Tous les articles

Le 19 décembre 2014 à 10:23

Quels vins avec le gibier ?

Les plats de chasse au goût prononcé appellent des vins robustes et puissants aromatiquement, aux arômes de fruits rouges et noirs mûrs, de sous-bois, de champignons et de notes animales surtout que ces viandes sont souvent accompagnées d’une sauce aux saveurs relevées (sauce grand veneur ou sauce au poivre).


chevreuil-et-vins


Quels vins avec la biche ?
Les côtes-du-rhône évolués et notamment Hermitage et Cornas font partie de cette catégorie. Plus bas dans le même vignoble, les Châteauneuf-du-Pape et Gigondas, Vacqueyras ou Rasteau accompagneront la biche à merveille.
Envie de voyager ? L'Espagne avec des vins de la Ribera del Duero notamment permettra de faire bons accords.

Quels vins avec le chevreuil ?
La préparation de ce mets nécessite le service d'un grand vin à la fois puissant et élégant. Quoi de mieux qu'un bon Bourgogne arrivé à maturité pour cela ? Nuits-Saint-Georges, Vosne-Romanée, Pommard, Santenay… On pourra aussi associer des vins de l’appellation Côte-Rôtie ou des syrahs du Languedoc-Roussillon.
Pour les amateurs de vins étrangers, cap cette fois-ci sur l’Italie, avec un barolo ou un barbaresco, des vins complexes aux notes persistantes.

Quels vins avec un faisan ?
Plus ou moins marqué par le goût faisandé selon son "âge" et sa provenance, le faisan devra s'accompagner de vins puissants, complexes et assez évolués pour développer des arômes tertiaires. Bordeaux avec les appellations du Médoc comme Saint-Julien ou Pauillac est une région que nous conseillons fortement.
Les grands cabernets du Nouveau Monde (Californie, Chili, Nouvelle Zélande, Australie...) seront également des alliés de choix.

Le 17 décembre 2014 à 10:20

Quels vins boire avec des Saint-Jacques ?

Dans la série des mets de fêtes voici un autre grand classique : les Saint-Jacques.


Afin de bien choisir vos vins, il est important de prendre en compte la façon dont vous allez préparer ce coquillage.


saint-jacques


Si vous optez par exemple pour un carpaccio de Saint-Jacques choisissez alors un vin blanc jeune, vif et fruité, dont les arômes seront suffisamment complexes et développés pour ne pas être écrasés par les parfums de votre carpaccio. Un vin blanc de l’Entre-Deux-Mers à Bordeaux par exemple : la fraicheur de ces vins ainsi que les arômes d’agrumes et de fruits exotiques du sauvignon iront parfaitement avec ce type de plat. Une autre suggestion : les vins de l’appellation village Chablis sur des millésimes récents, pour leur vivacité et leur minéralité.


Si vous décidez de poêler les Saint-Jacques et de les accompagner d’une sauce à la crème orientez-vous alors vers des vins plus structurés, avec plus de gras et de puissance. Les vins blancs de la région des Graves comme les Pessac-Léognan feront une belle association : passés quelques mois en fûts de chêne, ces vins auront la carrure, la fraicheur et la complexité aromatique nécessaire.


Toutes les plus belles appellations de Bourgogne seront également de bons alliés : Meursault, Puligny Montrachet...


Enfin, pour les amateurs de bulles, faites-vous plaisir et associez-y des champagnes ! Choisissez alors un champagne brut, de préférence un blanc de blanc (100% chardonnay).

Le 15 décembre 2014 à 09:40

Accords de fêtes : vins et homard !

Le homard bleu (la version bretonne du homard) prend une teinte d’un rouge brique à la cuisson. Le roi des crustacés a une saveur inimitable et prononcée s’il est issu des mers froides (océan Atlantique, mer du Nord, côtes du Canada).  


homard-et-vins


Les recettes sont innombrables avec cet arthropode, essayons d’en lister quelques-unes :


Homard au court bouillon : il sera parfait avec un chardonnay de Bourgogne. Un pouilly-fuissé avec sa belle ampleur et son acidité sera un très bel accord.

Homard à la nage : là aussi, un chardonnay bourguignon sur sa jeunesse apportera du tonus au plat grâce à sa fraîcheur. Un champagne blanc de blancs remplira aussi parfaitement ce rôle. La finesse de la bulle rehaussera l’équilibre du plat.

Homard et sa bisque : ici, le choix des vins sera multiple en fonction de la bisque. Si lors de la réalisation de la bisque vous utilisez un soupçon de fenouil et de badiane, alors un blanc méridional sera accrocheur à l’instar d’un châteauneuf-du-pape blanc, d’un cassis ou d’un côtes-de-provence. Pour une version moins épicée et sudiste, l’accord avec un grand gru d’Alsace en pinot gris (sec à demi-sec) conférera un accord de contraste qui reliera l’onctuosité de la sauce et la fraicheur du vin.    


Homard Thermidor : coupé en deux et tartiné d’une sauce (béchamel, moutarde, fumet, champignon, beurre, paprika). Une fois le crustacé nappé, on rajoute de l’emmental râpé avant de faire gratiner au four. Un corton-charlemagne de 5 à 10 ans avec des notes beurrées, miellées  et de fruits secs sera un compagnon de choix pour ce prestigieux plat.

Le 12 décembre 2014 à 10:09

Une recette de saison : le vin chaud

Voilà un breuvage qui symbolise l'hiver, les fêtes de Noël et la convivialité. Voici comment préparer un vin chaud qui régalera vos amis. 


vin chaud


Ingrédients (pour 12 personnes) :


- 1,5 litre de vin rouge
- 250 g de sucre roux
- 1 zeste de citron
- 1 zeste d'orange
- 2 bâtons de cannelle
- 2 étoiles de badiane (anis étoilé)
- 2 clous de girofle
- 1 pincée de poudre de gingembre


Préparation :


Versez le vin dans une casserole, ajouter l’anis étoilé et faites chauffer (sans porter à ébullition).


Au bout de quelques minutes, ajoutez le sucre et les épices.


Continuez à faire chauffer jusqu’à frémissement (au moins 10 minutes pour que tous les ingrédients aient le temps d’infuser). Au dernier moment, ajouter les zestes de citron et d’orange.


Servir chaud en filtrant à l’aide d’une passoire. Décorer avec une rondelle d’orange.

Le 10 décembre 2014 à 10:16

Quels vins avec des escargots ?

escargots-et-vins


C’est une spécialité bourguignonne qui se cuisine avec persil, ail et beurre. D’une bonne longueur en bouche, une légère note d’amertume se révèle en finale. Autant dire qu’il faudra un vin capable de venir équilibrer le tout !
Adeptes des accords régionaux ? Choisissez un vin blanc bourguignon, mais évitez ceux à base de chardonnay, trop gras pour un plat qui l’est déjà bien assez. Optez pour un vin vif, tranchant, qui pourra contrer le gras de l’escargot. Un Bourgogne aligoté sera un allié de choix.
Si vous souhaitez voyager hors des frontières bourguignonnes, nous vous conseillons des vins jeunes, alliant fraicheur et rondeur, comme des blancs de Loire (Pouilly-Fumé) ou pourquoi pas des vins blancs de Provence (Cassis).